KOUMAN en images

Les images ci-dessous sont extraites des carnavals et activités de KOUMAN. Quelques images resteront pour assurer l'éternité de KOUMAN, d'autres disparaîtront tout au long de l'année 2022 jusqu'au prochain carnaval en ... 2023 et ainsi de suite. Bonne balade !

Exceptionnellement, en raison de la crise sanitaire et de l'annulation du carnaval 2021 en Guyane, il n'y a eu pas d'images. KOUMAN ne défilait pas. En page d'accueil ou dans l'actualité du carnaval, quelques photographies de carnavaliers indépendants. Sur les réseaux sociaux des vidéos à regarder sans modération (cliquer sur ce lien). En 2022, les contraintes sanitaires s'étant allégées mais KOUMAN n'ayant pas défilé ès qualité, seules des images ou vidéos de carnavaliers libres sont ajoutées sur le site.

Vous avez de beaux clichés ? Vous voulez bien nous les confier ? Envoyez-nous ces merveilles par courriel à kouman-guyane@laposte.net. Ces photos des touloulous de rue seront uniquement publiées sur ce site (avec votre nom ou alias) pour alimenter la visibilité du carnaval de Guyane.

Merci de votre généreuse coopération pour enrichir notre galerie du carnaval de Guyane

  • Carnaval 2020

    Sur 7 week-ends du carnaval 2020, Kouman a renouvelé sa dynamique carnavalesque fondée sur la défense de la fête populaire de rue et la nécessaire adaptation à l'évolution médiatico-touristique. Trente ans que chaque dimanche un nouveau déguisement chahute dans la rue. Trente ans de tambours et de chants (19 janvier). Le carnaval a beaucoup changé. La rue est devenue circuit. Le circuit est devenu tour de piste policé. La piste s'est transformée en cirque où le spectacle supplante la fête. Les défilés ont vu se succéder les personnages traditionnels du carnaval de Guyane le 12 (Tan Lontan) et 26 janvier (Zombi barè yo) et des créations les 2 (Conquérants), 9 (Zozo Lavaz, oiseaux de Guyane), 16 (Parade Kourou, Bombacopsis) et 23 février (Parade Cayenne, Wey Janus). Dommage que des gaz lacrymogènes militaires aient été tirés. Bis repetita.

  • Carnaval 2019

    Les défilés de rue de KOUMAN commencent toujours à Cayenne avec les costumes du "Tan Lontan" le 13 janvier. le programme s'est poursuivi avec l'oiseau guyanais des marais "Sassa d'Or" le 20 janvier et pour la "journée traditionnelle" les "Bèf Vôlo Bèf" le 27 janvier. A Matoury les travailleurs de la semaine ont manifesté en "pachwork des métiers" le 3 février et à Sinnamary le 9 février en patchwork de costumes traditionnels. Les "dieux de l'Olympe" sont revenus le 10 février à Cayenne et à nouveau à Macouria le 16 février KOUMAN est sorti en "costumes d'époque". Les trois derniers dimanches étaient l'occasion de présenter des créations intégrales : "Aliances tribales" le 17 février à Cayenne, "Les conquérants" à Kourou le 24 février et "Zozo Lavaz" à Cayenne" le 3 mars. Au bilan, KOUMAN aura défilé 10 fois dans les rues en 2019.

  • Carnaval 2018

    Une sélection d'images du carnaval de rue de KOUMAN en 2018. Les thèmes des 5 semaines de cavalcades ou parades : Patchwork du tan lontan (14 janvier, défilé annuel des personnages traditionnels du carnaval), Félins d'Amazonie (21 janvier, les animaux sauvages doublent sur les trottoirs les "paradeurs du dimanche"), Chinois et Annamites (28 janvier, journée imposée sur la Tradition, les Chinois et Annamites ayant intégré le carnaval ; petit moment d'émotion avec les pensionnaires de l'EHPAD, avenue Lalouette), Sassa d'or (4 février, hoazin huppé, oiseau semi-ruminant des marais et de la savane inondée de Kaw. Casanier, ses petits jusqu'à lâge de trois mois sont munis de griffes aux coudes pour se déplacer dans les branchages dont ils se nourrissent), Dieux de l'Olympe (11 février, thème imposé de Cayenne sur les contes et légendes, occasion de revoir la mythologie grecque et ses 12 dieux et déesses).

  • Carnaval 2017

    Les défilés du carnaval 2017 se sont déroulés sur 7 semaines. KOUMAN, groupe historique qui défend la tradition dans la modernité a présenté les thèmes suivants : (15 janvier) Jacent d'lo, les jacinthes d'eau sont sorties à l'ouverture du circuit. (22 janvier) Coupeur de cannes, le costume traditionnel des travailleurs des champs et leur sabre. (29 janvier) Listwé kok roch, l'oiseau coq roche a assuré deux tours et l'ouverture du circuit, sous de belles averses de saison. (5 février) Patchwork tan lontan, thème imposé de la  tradition. KOUMAN a présenté des personnages du "temps longtemps". (12 février) Arts et métiers, groupe de travailleurs, KOUMAN a sacrifié son dimanche et porté les costumes de semaine. (19 février) Félins d'Amazonie, parade de Kourou, les tigres de la forêt ou de la savane guyanaise sont entrés dans la ville. (26 février) Culture et tradition du monde, thème imposé pour la parade de Cayenne. KOUMAN a navigué avec sa Flotte navale.

  • KOUMAN voyage

    2019 : Retour au Brésil, Salvador de Bahia, capitale mondiale du carnaval de rue, via Macapa (état d'Amapa) sur l'Equateur. KOUMAN cherche et trouve musée, costumes, masques, pintura corporal, musiques et créations du carnaval. 2018 : Compte tenu des tarifs des compagnies aériennes au départ de Guyane, KOUMAN voyage en minibus jusqu'à la frontière du Guyana. 2017 : KOUMAN prend l'avion, direction Belém, capitale de l'Etat du Parà, port industrieux, ville des manguiers. 2016 : Sortie traditionnelle à Paramaribo, capitale du Surinam. Départ très tôt avant le lever du soleil pour prendre la première barge et retour quand ... les casinos nous ont tout pris.